Si le Surpoids n’était pas une fatalité :)




Accès Direct Publication      12345678







Publication n°1



*** Suivez les publications dans l’ordre de leurs parutions, Prenez des notes… et surtout : Mettez en pratique pour que ça fonctionne ! ***

Bienvenue dans cette formation dédiée au surpoids…

Et si le surpoids n’était pas ce que les médis vous font croire ?

***Alors commençons par le début, il y a science et science.

Il y a la science que vous connaissez, qui est financée par l’argent public, qui débouche sur des médicaments qui font travailler des laboratoires, et tout ça, rattaché au contrôle du pouvoir.

Ah ça, on rajoute le marketing, le marché du fitness et du bien-être, qui sont pure consommation, dans le seul intérêt de générer chiffre d’affaires et dividendes pour les actionnaires, ainsi que de la TVA…

Et puis il y a la science, que nous appelons la physique quantique, qui prouve que l’invisible existe, et domine nos vies. *** La physique quantique est l’appellation générale d’un ensemble de théories physiques nées au XXe siècle qui, comme la théorie de la relativité, marque une rupture avec ce que l’on appelle maintenant la physique classique, qui regroupe par définition les théories et principes physiques connus au XIXe siècle.

Les théories dites « quantiques » décrivent le comportement des atomes et des particules — ce que la physique classique (notamment la mécanique newtonienne et la théorie électromagnétique de Maxwell) n’avait pu faire — et permettent d’élucider en particulier certaines propriétés du rayonnement électromagnétique qui restaient inexpliquées par la physique classique. ***

Celle-ci elle nous apprend à se reconnecter avec notre cœur, se satisfaire du minimum, de ne pas prendre des médicaments, et par conséquent, elle n’a aucun intérêt pour les pouvoirs publics.

C’est donc sur cette deuxième que je vais m’appuyer, n’étant ni médecin, ni formé par les protocoles sociétales qui débouchent sur la « con »sommation.

Je vais commencer par illustrer mes propos avec un exemple flagrant qui évoque l’intuition féminine.

Vous connaissez tous l’intuition féminine, vous en avez tous entendu parler, mieux encore vos parents, vos grands-parents, et au-delà en ont entendu parler…

Et pourtant la science, celle que vous connaissez, n’a prouvé l’existence de l’intuition féminine qu’en janvier 2016.

Alors je ne sais pas vous, mais pour ma part, je n’ai pas envie d’attendre des centenaires, voir des millénaires, que la science prouve que l’invisible existe pour l’utiliser, l’expérimenter, me prouver que ça fonctionne, et en tirer tous les bénéfices qui me rendent heureux au quotidien.

Bienvenue dans ce monde parallèle, le monde des gens heureux.

Tout est énergie…

Même la matière est énergie, et minime.

Prenez votre corps – peut-être sans surpoids, puisque nous sommes dans l’objet du surpoids – mais si nous prenons le corps humain moyen… Si nous comprimons la matière, ce corps physique que vous vous connaissez, ne sera pas plus gros qu’un pois chiche.

C’est bufflant, non ? Vous êtes donc rempli de vide, et dans ce vide circulent vos énergies, celles que vous devez entretenir pour une forme olympique 🙂



Pourquoi ma prise de conscience ne résout pas mes problèmes ?

Vous avez compris maintenant que l’humanité tourne à contre-courant, qu’il faut se recentrer sur votre cœur pour enfin être épanoui…

Épanoui dans tous les domaines de votre vie, puisque tout fonctionne sur le même principe :

Acceptation, lâcher prise, confiance.

Mais voilà, vous le savez, votre mental le sait.

Vous êtes même convaincu que vous avez fait le travail !

Mais que nenni, si votre environnement extérieur n’est pas en adéquation avec vos désirs les plus fous, c’est soit que vous êtes sur le chemin, mais sans frustration parce que vous avez accepté le ici et maintenant…

Ou alors vous êtes dans l’attente et la frustration, et vous n’êtes pas dans le ici et maintenant, pas avec le cœur tout au moins.

En effet, ce travail spirituel fonctionne pour tout le monde.

Mais pour qu’il fonctionne, il faut vraiment descendre dans le cœur, en profondeur profonde, et ça, ça demande une belle gymnastique du cerveau.

Ça demande des efforts, surtout au début…

Quand vous commencez ce travail spirituel de reconnexion avec votre âme, il faut arriver à poser le mental.

Et pour poser le mental, il faut aller dans la nature, surtout la forêt, attendre 1 heure minimum et surtout ne pas lutter.

L’acceptation est la clé de tout.

Accepter que le mental vous parasite, puisqu’il est conditionné ainsi depuis des décennies, c’est un fonctionnement normal.

Lâcher prise, ce n’est pas demander au mental coupe, coupe, coupe, sinon vous n’arriverez jamais…

Ça demande donc du temps, de l’assiduité, de la persévérance, de la foi…

Et vous allez commencer à être bien dans les énergies, avant que ça se voit dans la matière, pensez bien à cela.

De la physique quantique à la pensée positive.

Voici une vidéo qui va vous montrer pourquoi le fossé se creuse de plus en plus entre nos deux mondes.

Alors peut-être pas facile à comprendre sur l’intégralité, mais il y a des morceaux qui sont clairs, prenez le temps de la regarder intégralement.

Vous comprendrez que la science et l’éducation nationale en sont encore au 17e siècle…

Alors que certains d’entre nous qui expérimentent au quotidien l’invisible, commencent à sortir du moule qui est bien fragilisé…



Cette vidéo vous a été utile, partagez-la à vos proches…

Pensez que je suis là pour vous aider justement à sortir de ce moule fragilisé pour reprendre le contrôle de votre vie…


*** LÂCHER TOUT CE QUI NE NOUS APPARTIENT PAS. Nous sommes #TousFormidable, nous sommes tous unique ! Avant votre incarnation, vous avez choisi de jouer votre rôle parmi les hommes. Ici et maintenant, vous avez tout en vous pour vivre dans l’amour et dans l’abondance, selon le plan divin. Mais les copains, parents, amis, enfants, conjoints, ont également choisi leur jeu de rôle parmi les hommes… Par conséquent leurs passions, leurs convictions, leurs souffrances, ne nous appartiennent pas. Nous devons arriver à couper tous les liens toxiques avec l’environnement pour pouvoir vivre sa vie pleinement.



La clé de tout, l’acceptation

Vous avez pu lire de multiples articles sur ce site, mais s’il y en a un qui est essentiel c’est bien celui-ci.

80 % de notre être, est rattaché à notre inconscient, et 20 % à notre conscient.

Ce sont les vibrations de notre inconscient qui attirent à nous la vie que nous avons, dans tous les domaines confondus.

Ainsi, nous sommes pleinement créateur de notre réalité.

Si nous acceptons d’être créateur, et que nous sommes dans la gratitude de ce que nous recevons, nous avons une vie magnifique.

Mais si nous sommes dans le refus, dans la frustration, dans le manque, alors on s’auto sabote.

Voici une vidéo explicative :




*** On arrête le contrôle ! Vous travaillez par cette formation dans les énergies… Vous allez vous sentir bien, vous allez vous sentir léger, parce que vous serez dans les énergies que vous développez… mais dans la matière, il faudra plus de temps pour que ce soit visible… A bannir votre balance qui alimente votre mental et génère « com »paraison et « com »pétition… Le temps n’existe pas dans les énergies, mais il existe dans la matière. Laissez le temps au temps tout en lâchant prise, c’est très important !



Il y a toujours un décalage entre les énergies et la matière.

Peut-être que ce que vous faites dans la vie, c’est parfait depuis que vous avez pris conscience et que vous faites du travail sur vous.

Mais comme vous ne voyez pas de résultats dans la matière, alors vous doutez.

Le doute est une résistance qui empêche la réalisation dans la matière.

Du fait, la matérialisation se retarde, vous doutez encore plus.

La résistance qui empêche la réalisation devient plus conséquente.

Et alors naturellement, vous doutez encore plus.

Puis le facteur temps s’en mêle, depuis combien de temps vous êtes dans l’action, dans l’attente, et ça va générer maintenant du manque puisque les résultats ne sont pas là…

Et les émotions deviennent de l’angoisse, de la peur…

Et finalement la concrétisation sur le plan matériel n’intervient jamais.

Vous oubliez l’idée, vous passez à autre chose, mais dans le même schéma de conscience…

Vous faites, mais vous ne voyez pas de résultats, vous commencez à douter, et la résistance s’installe, elle s’endurcit, et les peurs arrivent, etc.

Vous pouvez donc entreprendre 100.000 projets, si vous êtes toujours dans le même état de conscience, vous aurez toujours le même résultat.

C’est ce que nous appelons le schéma de répétition.

Mais la vie est simple avec un grand S.

Voici ma recette :

On ne fait que ce qu’on aime, on vire tout ce qui nous fait chier.

Que ce soit dans les relations, dans le boulot, dans n’importe quoi, on s’en fout, on ne se fait pas chier avec ce qu’on aime pas, parce que ça nous fait baisser les vibrations.

On ne fait que ce qu’on aime, exclusivement ce qu’on aime, et que ce qu’on aime.

On choisit son entourage, tous les gens qui vont nous rabaisser, nous fragiliser, nous faire douter, on vire ça de notre vie, ça ne peut que nous nuire.

Même si c’est les parents, c’est comme ça. Un des décrets de l’archange Michael dit on romps tous les accords avec parents, amis, famille, etc et qui nous retiendrait dans la matière de la troisième dimension.

On ne se soucie pas des autres, chacun est responsable de sa vie.

La maladie et la souffrance sont liées au mental. Le mental est alimenté par les relations toxiques. Chacun choisit son programme TV : BFM TV ou Ushuaïa voyage, mais sa qualité de vie en dépendra.

Alors nous ne pouvons pas porter la souffrance des autres,
si nous voulons être heureux.

Et à partir de là, on a foi dans ce que l’on entreprend.

On fait du mieux qu’on peut chaque jour.

On vibre la joie parce que l’on fait que ce que l’on aime. (contrairement à ce que dit la société)

Où vibre la joie parce que l’on est entouré que par des personnes intéressantes…(comme nous, les autres ont le choix !)

Où vibre la joie parce que on est fier de tout ce que l’on arrive à concrétiser chaque jour… (quoique les autres en pensent)

Et comme on vibre la joie, on vibre haut et on attire à nous que des belles situations.

Il ne peut pas en être autrement !

Même si on a pas fait le travail sur les vies antérieures, on s’en fout.

Même si on a pas pardonné papa qui nous a battu, on s’en fout.

Même si on a pas pardonné maman qui nous a abandonné, on s’en fout.

Même si on a pas pardonné tonton qui nous a violé, on s’en fout.

Parce que c’est comme le gazon, plus vous allez gratter, plus vous allez trouver des cailloux, mais pendant ce temps, vous n’aurez pas semé le gazon et vous ne verrez jamais le gazon pousser.

Alors on arrête de gratter le passé, on fait que ce qu’on aime, on coupe avec tout ce qui est toxique, on vibre dans la joie, et on a foi dans ce que l’on entreprend, et ça ne peut être que positif, vous ne pourrez voir que du beau gazon à perte de vue d’un verdoyant majestueux.

La vie est simple avec un grand S

Je vous rappelle, il y a un décalage entre les énergies et la matière.

Je suis en train de l’écrire dans mon livre. Aujourd’hui j’expose jour par jour tous les doutes que j’ai dans ma vie pour comprendre que sur le plan matière il y a un décalage.

Mais il ne faut jamais abandonner !

Seuls le doute et les peurs font reculer votre échéance du bonheur.

La vie est magnifique, la vie est magique.

Par contre vous devez lui faire confiance.

Le doute et la peur sont contraires à la confiance.

Vous avez par conséquent toujours le choix de la qualité de vie que vous vivez.

Vous faites confiance, et vous aurez tout ce dont vous avez besoin sur le plan matériel pour vivre votre incarnation dans le bonheur absolu dans tous les domaines de votre vie.

Nous sommes nés amour, notre âme est amour, nos énergies sont planifiées pour vivre cette incarnation dans la beauté et dans la santé absolue.

Avec tout ce que nous avons besoin sur le plan matériel pour vivre dans l’abondance.

Je ne parle pas de la richesse de l’homme à des fins égoïstes…

Je parle de l’abondance pour vivre dans l’amour de soi et l’amour des autres.

Et ça c’est quelque chose que je n’avais pas conscience il y a même encore quelques semaines en arrière.

L’amour est quelque chose qui remplit, indescriptible avec des mots.

Quand on est dans l’amour, on n’a besoin de plus rien de l’extérieur, tellement on est bien ici et maintenant.

Où que l’on soit, quoi que l’on fasse, on est bien. On n’a plus la notion du temps.

Je vous promets, c’est un état de grâce, que je sens de plus en plus intense, au fur à mesure que les jours passent…

Mais c’est un choix de vie.

Je n’écoute plus les gens se plaindre…

La personne se plaint une fois, je lui donne des clés.

Si je la revois, et qu’ elle se plaint encore, elle est bannie de ma vie.

J’ai choisi de vivre heureux, alors c’est un choix, et comme dans tous choix, il y a des choses à lâcher.

Ainsi, j’ai lâché tout ce qui est toxique et tout ce qui me fait chier dans la vie.

Et je vous promets ça a changé radicalement mon quotidien.

La vie est merveilleuse, merci.


*** Les pensées, c’est une chose, mais ce n’est que 20% de ce qui génère l’attraction autour de vous… Les 80% restants viennent d’un autre facteur, le plus important pour les personnes en surpoids :

Maîtrise de nos pensées, est-ce suffisant ?

C’est bien ici le plus difficile quand on débarque dans le monde spirituel, sur ces toutes premières prises de consciences.

Parmi les lois universelles, il y a la loi de l’action, c’est celle qui matérialise, celle qui concrétise dans la matière, celle qui crée notre réalité.

Cette loi de l’action est très large…

Puisque nous sommes dans un monde énergétique ou tout est vibratoire.

Ce sont donc les vibrations que nous émettons qui déplacent les choses autour de nous pour construire notre environnement.

Et nous déplaçons ces choses par la loi de l’action qui comprend donc…

Le mouvement, la créativité, la conception par notre mouvement…

Mais il n’y a pas que ça…

Il y a également nos pensées qui émettent des fréquences vibratoires, qui émettent donc des vibrations, et qui font par conséquent de l’action.

Pensée positive = émission positive = réception positive…

Je n’ai pas besoin d’écrire la phrase inverse 😉

Si les pensées positives suffisaient…, mais il y a un autre moteur très puissant qui crée, qui fait partie de l’action, puisque il émet des vibrations aussi, ce sont…

Les…

Émotions !

Celles-ci sont les plus dures à gérer…

Mais les plus puissantes en termes d’attraction.

Vous pouvez faire des actions positives et bienveillantes, avoir des pensées positives et bienveillantes, si vos émotions ancrées au plus profond de vous émettent du négatif, alors vous recevrez du négatif.

C’est donc ici le travail le plus important pour transformer votre vie…

Alors évacuez déjà tout ce qui est toxique, ne gardez jamais toute émotion négative…

Allez crier dans la forêt, allez pleurer dans la nature, mais évacuez… évacuez… évacuez… tout ce qui est toxique en vous pour faire de la place pour attirer du meilleur dans votre vie.

*** Maintenant que vous avez compris les bases, vous souhaitez changer, c’est bien ça ? Alors go, mais… oups, j’allais oublier… Très important, pour avancer dans la vie… il faut avancer « par envie de », et non « par peur de », sinon, ça ne fonctionnera pas !

Je m’explique :

Vous avez fait le choix d’avancer, mais…

Vous remarquerez pour ceux qui me suivent, que c’est très rare que j’emploie le « mais ».

En effet, le « mais » appartient au mental, il est là pour dire stop à tout ce que il reçoit en face comme information…

Je pourrais d’ailleurs faire un article que sur lui…

Donc ici pour revenir au cœur de notre article, vous êtes prêt à changer, vous êtes ok pour changer, vous voulez changer, vous en avez marre de souffrir, vous souhaitez une vie meilleure, vous souhaitez plus d’argent, vous souhaitez un corps en pleine santé, vous souhaitez un job de rêve, vous souhaitez l’indépendance financière, vous souhaitez, vous souhaitez, vous souhaitez….

Mais…

Vous n’y arrivez pas !

Alors voici pourquoi peut-être vous n’y arrivez pas…

Pour avancer dans la vie, vous avez deux choix…

Vous avancez « par envie de », ou « par peur de ».

Alors si vous avancez comme 99 % de la population, par peur de manquer d’argent, par peur de déplaire aux autres, par peur de ne pas réussir votre carrière professionnelle, par peur de ceci, par peur de cela…

Alors vous êtes dans le mental, sous influence de la société et des politiques qui font très bien leur travail, vous êtes conditionné comme des moutons, parqués dans la peur…

Il ne faut pas sortir des cases, sinon à rien de se passera bien pour votre matricule.

Alors là, effectivement, vous êtes freinés dans vos énergies, et vous ne pourrez jamais atteindre vos objectifs, quels qu’ils soient.

C’est pour cela que vous devez avancer « par envie de ».

Pourquoi voulez-vous tel objectif ?

Et là, à ce moment-là, je rajouterai que plus grand sera votre pourquoi, plus rapide sera l’atteinte de votre objectif !

Alors trouvez ce pourquoi, et vous verrez que l’énergie derrière coulera tel un ruisseau d’abondance pour atteindre vos objectifs.

Dans la vie, il ne faut jamais avancer par peur de quelque chose, mais toujours par envie d’atteindre quelque chose.




Accès Direct Publication      12345678







Publication n°2



Nous allons commencer par une vidéo 🙂






Accès Direct Publication      12345678







Publication n°3



Voici donc maintenant un schéma explicatif de ce que je vous ai expliqué au travers des articles et vidéos : Vous pouvez cliquer pour le télécharger



*** Voilà donc maintenant c’est clair, vous savez que votre vie d’aujourd’hui, vous l’avez choisi, il ne vous reste donc plus qu’à l’accepter.

Dès lors que vous acceptez, vous libérez les énergies.

*********************************************
**RAPPEL :
LA CLÉ DE TOUT, L’ACCEPTATION



**********************************************

Vous avez vu au travers de ce schéma, que si vous êtes en surpoids, c’est que vous n’êtes pas à gauche dans votre chemin de vie ou la vie est fluide et 100 % épanoui dans tous les domaines.

Il peut donc s’agir d’une dette karmique, que vous n’avez pas annulée, une blessure de l’âme que vous n’avez pas soigné, ou simplement des croyances alimentées par votre mental.

Ce qui est sûr, c’est que ici et maintenant, seul votre mental va vous permettre de repasser la colonne de gauche.

Je vous mets en garde ici : ************

Vous pouvez lire des livres autant que vous en voulez, regarder des vidéos autant que vous en voulez, suivre des thérapies autant que vous le souhaitez, payer des thérapeutes autant que vous le souhaitez également…

Pour changer les choses, c’est uniquement les actions que vous ferez dans votre quotidien qui apporteront les changements sur le long terme.

Quand on va voir un thérapeute, c’est le thérapeute qui modifie vos énergies, il vous remet en forme pour quelques heures quelques jours ou quelques semaines, mais si vous, vous ne faites pas le travail de fond, alors tôt ou tard vous replongerez.

Nous sommes émetteur récepteur. La vie nous envoie ce que nous vibrons. Ce que nous vivrons sur le plan inconscient.

Alors déjà, en ce qui concerne dette karmique ou blessure de l’âme, je pensais il y a encore deux en arrière, qu’il fallait faire des rituels, un travail phénoménal, pour arriver à soigner ça…

Des consultations à n’en plus finir chez le thérapeute, qui coûtent un budget que l’on n’a déjà pas au préalable…

Alors qu’en fait pour guérir, il suffit d’être gai et de rire.

« Gai »-« rire »

Et pour cela, il n’y a qu’une seule recette oui, faire ce que l’on aime, exclusivement ce que l’on aime, et rien que ce que l’on aime.

Alors si vous avez un job de merde, pensez à vous reconvertir au plus vite.

Nous ne sommes pas sur terre pour « faire » un travail, pour « avoir » de l’argent, pour « être » satisfait d’avoir survécu ce mois-ci.

Nous sommes sur terre pour « être » bien ici et maintenant, « faire » ce qui nous plaît, et « avoir » ce dont on a besoin sans s’en soucier.

Attention, à cet ordre qui est très important.

La société marche à contre-courant, parce que les gens veulent avoir avant d’être…

Il faut être pour avoir !

C’est un sujet que j’aborderai sur la thématique de la loi d’attraction plus tard…

Mais en attendant, pour vous, concernant vos énergies bloqué, le fait d’être ici et maintenant, va libérer les énergies.

Il ne suffit pas d’être, il faut être pleinement.

Parce que si vous n’assumez pas entièrement qui vous êtes, si vous n’osez pas faire quelques actions que ce soit, par rapport au regard des gens par exemple, ou pour plaire à des proches de la famille, alors vous freinez vos énergies, vous retenez vos énergies, et elles se transforment en eau et en graisse dans la matière.

Et vous générez de surpoids…

Vous remarquerez que je n’ai pas encore parlé d’alimentation…

La modification de l’alimentation, ça viendra en dernier, comme une addiction au tabac, il faut d’abord commencer par le fond du problème, l’origine de la cause…

Donc ici en l’occurrence, c’est un manque d’affirmation, ou alors que l’on passe trop de temps à aller gratter dans le passé.

Imaginez-vous dans votre maison neuve, vous voulez planter du gazon. Vous enlever les cailloux une fois, deux fois, puis vous semez votre gazon…

Ensuite, vous l’arrosez, et vous le laisser pousser…

Dans la vie c’est pareil.

Ok vous avez diagnostiqué une blessure de l’âme, une dette karmique, ok, vous l’acceptez.

Ensuite, vous vous apporter de l’amour, et vous lâchez prise.

Je vous promets les amis, la vie est simple avec un grand S.

C’est notre mental qui se la complique.

Voici donc maintenant quelques articles pour vous aider à vous poser dans l’instant présent, être dans la gratitude et lâcher prise.

Retenez bien que ici et maintenant, il existe cette loi de transmutation d’énergie, qui neutralise tout ce qui est mauvais en vous dès lors que vous êtes dans la joie !

Vous devez être dans la joie pour « gai »-« rire ».

Dans la joie, ça fait des hautes vibrations. Tant que vous êtes en haute vibration il ne peut rien vous arrivez, hormis du bon.

Vous ne pouvez même pas être attaqué par les virus ou les microbes, parce que vous aurez un système immunitaire au top, c’est pour ça qu’on doit toujours être en vibrations hautes.

Il suffit d’être dans la joie, de faire ce que vous aimez, exclusivement ce que vous aimez.

Nous verrons plus tard aussi qu’il faut apprendre à se détacher des autres, surtout quand ils vous limitent où vous nuisent.

***
Voici déjà une vidéo pour comprendre quelques points sur vous :

Ici et maintenant, c’est la base du bonheur

Quand vous êtes l’esprit Ici et maintenant, tout va bien, vous êtes connecté à la source divine, et ce n’est que bonheur…

Dès lors que vos pensées s’orientent dans le passé, vous commencez à ne pas être bien, il monte dans les émotions de la nostalgie ou de la mélancolie, des regrets, des remords, de la rancœur et tant d’autres sentiments si négatifs…

Si vos pensées basculent dans le futur, alors ce sont les peurs de la souffrance, peur de la mort, peur de l’inconnu, et tant d’autres qui sont aussi des vibrations basses…

Comme vous êtes émetteur-récepteur, vous attirez à vous ce que vous vibrez, alors vous créez votre réalité dans le prolongement de ces vibrations…

Quand vous êtes dans l’instant présent, Ici et maintenant, vous savourez ce que vous vivez, vous êtes dans des vibrations positives.

Plus longtemps vous êtes dans l’instant présent, plus vous vibrez haut, plus vous attirez à vous des belles personnes et des belles situations.

Si la situation actuelle ne vous convient pas, que vous souhaitez plus, plus d’argent, plus de matériel, plus de voyage, plus d’amour, plus de clients, plus de notoriété,…

C’est que vous êtes en désamour avec ce que vous êtes ici et maintenant.

Plus vous avez une envie forte d’autre chose, plus fort est le désamour avec qui vous êtes Ici et maintenant.

Ici et maintenant, c’est le départ de votre nouvelle vie.

Ici et maintenant, vous avez tout en vous pour atteindre tout ce que vous voulez dans la vie.

Mais avant cela, vous devez être bien ici et maintenant, dans la pleine gratitude, dans l’amour et dans la paix, qui sont les vibrations les plus hautes.

Sur 12 heures éveillées, vous devez être idéalement 10 heures minimum dans l’instant présent.

Qu’est-ce qui vous empêche d’être dans l’instant présent ?

Ne pas savoir vous contenter de ce que vous avez Ici et maintenant…

Vouloir aller plus vite que la musique…

Vivre pour les autres avant de vivre pour soi…

Être dans le passé, sans vouloir tourner la page…

Avoir un environnement toxique, qui vous tire vers le bas…

Comment vous en sortir ?

En vous détachant de l’aspect matériel, parce que le bonheur, il est ici et maintenant, dans les petits riens gratuits de la vie.

Il faut de l’argent pour vivre ?

Oui, je ne vais pas vous dire le contraire…

Mais vous ne devez pas travailler pour gagner de l’argent, vous devez vivre pour puiser dans l’abondance de la vie.

La vie est simple avec un grand S.

C’est mon job que de vous sortir de votre situation inconfortable aujourd’hui pour vous emmener là où vous voulez être, n’hésitez pas à me solliciter si vous n’y arrivez pas seul.

Une chose est sûre, c’est que de lire, de regarder des vidéos, d’absorber du savoir, ce n’est pas expérimenter, mettre en pratique, et le vivre réellement.

Je vous promets que la vie est magique, il faut lui faire confiance !

Pour cela, il faut être bien ici et maintenant, et vous remarquerez que l’air que vous respirez se suffit à lui-même, tout le reste n’est que superficiel, illusion, et vous conduit au mal-être, parce que l’humain en veut toujours plus, et même quand il en a plus, il n’est pas satisfait, parce qu’il en veut encore plus !

Ici et maintenant, le bonheur est absolu, fermez les yeux, respirez, et ressentez ce bien-être dans l’instant présent.

Comment être dans l’instant présent quand on fait un boulot ?

Il ne faut pas faire du boulot, il faut vivre !

Si vous faites votre passion, vous verrez que ce n’est pas un travail, c’est un loisir, 365 jours par an, vous êtes comme en vacances.

C’est ce que j’ai mis en pratique dans ma vie, et si vous voulez le mettre en pratique dans votre vie, alors demandez à des personnes qui sont passées par là où vous voulez aller, et pas à des personnes qui galèrent à l’usine.

J’ai été chef d’entreprise à bosser 90 heures par semaine, avec tous les soucis qui nous turlupinent toute la nuit…

Et bien je vous promets que je préfère ma vie d’aujourd’hui !

Ici et maintenant, le bonheur est parfait, parce que je suis dans mes énergies d’incarnation, parce que je fais ce que j’aime, exclusivement ce que j’aime, je ne me préoccupe pas de ce que les gens pensent, parce que je m’en fous, ça leur appartient mais ça ne m’appartient pas !

Nous sommes autant d’individus, autant de différences, si vous restez dans le moule, vous ne pouvez pas être épanoui.


Un outil très puissant, le « lâcher prise »

Ah cette sacrée prise qu’il faut lâcher, regardez pourquoi…

Tout ce que nous mentalisons, nous le limitons.

Dès lors que nous pensons à quelque chose, nous posons des conditions, et par conséquent des limites.

Et comme ce sont nos pensées qui créent notre réalité, nous fabriquons du limité.

Pire encore, si nous créons une attente, nous focalisons sur cette attente et nous la développons, ce qui fait que nous faisons reculer ce que nous attendons.

Le principe est donc simple quand on souhaite quelque chose, on pose l’intention, on envoie dans l’univers et on lâche prise.

Comment lâcher prise ?

Nous nous mettons dans un état de gratitude, comme si nous avions déjà la chose que nous avons demandé, pour la vibrer énergétiquement.

Et nous n’y pensons plus !

Alors surtout ne pas dire à son mental « je coupe », je « lâche prise », parce que c’est la pire des choses pour y arriver…

Si vous êtes facile à partir en méditation, allez-y.

Mais idéalement, il faut rester en énergie positive haute, et la méditation est une énergie basse.

Il faut donc être dans la joie, occuper son esprit à faire ce que l’on aime, nous revenons toujours à la base !


Comment être dans la joie tout le temps ?

Si vous avez lu mes articles, vous savez qu’il faut toujours être en hautes vibrations pour accéder à la pleine santé et à l’abondance de la vie…

Dans les hautes vibrations, nous retrouvons l’amour, la gratitude, et la joie…

Ce sont donc dans ces principales vibrations qu’il faudrait passer le maximum de son temps pour être épanoui dans tous les domaines de la vie.

Dans l’amour, ça commence par reconnaître que la vie est magique, contempler tout ce qui est en nous et autour de nous…

Qu’est-ce que c’est magique de respirer inconsciemment, notre cœur qui bat, nos organes qui fonctionnent, alors que nous n’en n’avons pas conscience, qu’est-ce que c’est bien fait la vie…

La nature les paysages, tout ce qui se fait toutes ces merveilles du monde…

Avoir de la gratitude, pour tout, tous ces organes qui fonctionnent justement merci, la vue pour voir tout ce que l’on peut voir, l’ouie pour entendre ce que l’on entend…

Avoir de la gratitude pour la personne que l’on est, aujourd’hui, grâce à toutes les expériences de la vie et toutes les rencontres que nous avons faites qui nous ont permit de grandir…

Et enfin, être dans la joie.

Ça veut dire faire ce que l’on aime exclusivement ce que l’on aime.

Vivre pour soi, exclusivement pour soi.

Je veux aller quelque part, j’y vais.

Je ne veux pas aller quelque part, je n’y vais pas.

Je fais des activités, des rencontres, qui me font vibrer, qui me nourrissent, qui m’enrichissent, qui me passionnent, et je ne fais que ça !

Faites vivre votre enfant intérieur, on est des gamins, on est là pour jouer et se lâcher !

On s’en fout du regard des gens, ce sont des frustrés de la vie, parce que justement, ils n’osent pas « être » tout simplement !

Hors de question d’aller travailler pour avoir une feuille de paie pour payer ses factures, ça c’est la version humaine c’est pas la version de l’âme.

Vous êtes incarné sur terre pour vibrer, pour expérimenter la vie dans la joie, et la vie c’est l’abondance, elle vous livrera tout ce dont vous avez besoin sur le plan matériel.

Il ne faut pas faire pour avoir, il faut être et vous aurez.


Entretenez votre feu sacré, c’est vital et magique !

Qu’est-ce que le feu sacré ?

Le feu sacré, c’ est une énergie très intense dans votre poitrine, dont vous allez avoir le sentiment qu’elle vous aspire vers l’avant…

C’est quand vous êtes dans votre passion, que vous faites ce qui vous fait vibrer, que vous êtes rempli d’enthousiasme pour quelque chose.

Vous êtes dans la joie, vous vibrez d’une puissance aussi intense que le feu.

Et comme vous êtes émetteur récepteur, que la vie vous renvoie exactement ce que vous vibrez, quand vous êtes à ce stade d’épanouissement dans votre vie, il ne vous arrive que des belles rencontres, que des belles opportunités, que des belles choses, c’est de la magie.

Alors entretenez ce feu sacré qui est déjà en vous…

Ravivez-le s’il est éteint ou à l’étouffée…

Quand vous êtes dans votre trip, dans les énergies de ce feu sacré, votre mental ne cogite plus… il ne ressasse plus le passé, il ne pense pas aux problèmes, vous êtes bien, vous êtes heureux et épanoui.

Alors retrouvez ce qui vous fait vibrer !

Faites des tests, essayez de faire des choses et vous verrez par vous-même si vous aimez ou si vous n’aimez pas.

Si vous n’aimez pas, laissez tomber, ce n’est pas pour vous, passez à autre chose.

Et ça marche pour votre boulot, si vous ne vibrez pas dans votre boulot, si ce n’est pas l’énergie de votre poitrine qui vous lève de votre lit pour vous transporter sur votre lieu de travail, c’est que ce n’est pas un job pour vous !

Quand vous êtes dans l’énergie de votre feu sacré, vous êtes léger, porté vers le haut, porté vers l’avant, tout est fluide sur votre route…

Tout simplement parce que vous êtes dans vos énergies d’incarnation.

Votre âme a choisi votre corps physique, elle a choisi votre papa, elle a choisi votre maman, elle a choisi votre lieu de vie, pour vivre une mission de vie.

Ainsi, elle a des énergies spécifiques en abondance et en illimité, qui vous permettent de créer tout sur le plan de la matière, à la seule et unique condition, d’être en alignement parfait avec celles-ci.

Vous ne pouvez pas avoir de problème dans votre corps physique, ou dans quelques domaines de votre vie, dès lors que vous êtes dans vos énergies d’incarnation.

Faites-vous confiance, faites confiance à la vie, vous avez tout en vous, il ne vous reste qu’à le développer et à le vivre.

Je suis coach, mon job est de remettre les gens dans leurs énergies d’incarnation.

Je vous promets que les choses changent radicalement dans l’extérieur quand vous modifiez les vibrations intérieures.

Connectez-vous à votre feu sacré, entretenez-le,
et vous serez comme sur un nuage.


Ah ces sacrées habitudes 😉

Beaucoup de personnes souhaitent une vie meilleure, mais ne changent pas leurs rituels.

Ce sont nos habitudes de vie qui font notre réalité quotidienne.

Ainsi, celui qui va vouloir faire un marathon, il va falloir qu’il prenne l’habitude d’aller courir régulièrement…

C’est lui qui va vouloir passer un examen ou un concours, va devoir réviser et apprendre régulièrement…

Alors si vous, vous avez quelque chose qui ne vous convient pas dans votre vie aujourd’hui, il va falloir changer aussi vos habitudes.

Je parie que vous êtes en train de vous dire : « je le sais ça ! » …  » cet article ne me sert à rien encore une fois ! »

Et pourtant, vous êtes toujours en quête d’une vie meilleure…

Où vous n’avez toujours pas accepter d’être heureux et épanoui ici et maintenant.

Pourquoi ?

Parce que vous souhaitez modifier quelque chose dans vos résultats, mais vous ne modifiez pas vos comportements.

Est-ce que vous consacrez chaque minute de votre journée à ne faire que ce que vous aimez, exclusivement ce que vous aimez ?

Est-ce que vous avez fait la paix avec votre passé, en acceptant tout ce que vous a permis d’être qui vous êtes aujourd’hui ?

Est-ce que vous êtes en paix et sans jugement avec toutes personnes que vous côtoyez chaque jour à chaque instant ?

Est-ce que vous respectez votre corps et la planète à chaque seconde qui s’écoule ?

Est-ce que vous vous occupez de vous et de vous seul, sans vous soucier de ce que les autres pensent ?

Est-ce que vous avez modifié votre alimentation depuis que vous recherchez plus d’énergie ?

Est-ce que vous prenez le temps de faire le travail sur vous avant de vouloir changer le monde et d’aider les autres ?

Est-ce que vous êtes concentré sur une seule et unique ligne directrice, où êtes-vous dispersé à gauche et à droite ?

Et j’aurais tant d’autres questions comme celle-ci…

Alors que souhaitez-vous au fond de vous ?

Bonheur, joie et abondance ?

Ou frustration et manque ?

Vous êtes 100 % responsable de la qualité de vie
que vous vivez au quotidien.


Il en faut peu pour être heureux

Peut-être ça vous fait penser à une chanson, mais c’est la base de la vie aussi.

Nous avons notre âme qui se suffit à elle-même, en vibrant la joie ici et maintenant.

Et nous avons notre mental, qui veut être meilleur que le voisin, qui veut plus que ce qu’il a, qui se dit qu’il sera heureux quand il aura…

Tel le gamin devant le sapin de Noël…

Éternel insatisfait !

Parce que le mental, il est comme ça.

Il se dit je ne suis pas heureux avec ce que j’ai, mais je serai heureux quand j’aurai…

Et les marketeurs l’ont très bien compris avec leurs arguments « devenez la meilleure version de vous-même », par exemple.

Parce que votre mental se dit : « mince alors il me dit que je suis pas heureux ici, c’est normal puisque je peux avoir plus… »

« Alors je vais payer sa formation, son stage, son séminaire, parce que après, je serais heureux au moins ! »

Et c’est ainsi que Stéphane Bride-Bonnot récupère des clients qui font du travail sur eux-mêmes depuis 20 ans ou 30 ans, et qui sont toujours à la case départ.

Parce-que en fait nous sommes complets. Nous avons tout en nous pour être heureux ici et maintenant.

La seule clé pour que ça fonctionne, c’est l’accepter, point.





Accès Direct Publication      12345678







Publication n°4



Voici une vidéo de 1h10, elle est la plus importante de cet atelier 🙂 Cette vidéo sera une révision pour certains, mais très importante, alors je la mets ici :






Accès Direct Publication      12345678







Publication n°5



Voilà maintenant vous savez pas mal de choses, alors on va commencer à remettre les choses bien à leur place…

Dans votre tête vous avez 3 choses qui se chevauchent…

*** 1°) Les faits, et bien ils sont faits, ils ne sont plus à faire… ils sont là c’est comme ça on y peut plus rien. Donc il suffit de les accepter.

En plus, on sait que le hasard n’existe pas, et que tout à sa raison d’être, dans le seul intérêt, de nous faire prendre conscience que nous ne sommes pas sur le chemin de l’amour et du pardon.

*** 2° ) Ensuite, il y a les gens, les autres…

Nous sommes au Palais des Glaces, l’autre n’existe pas.

Tout ce qu’on voit chez les gens qui nous entourent, ce n’est que le reflet de notre âme.

À partir de là, nous comprenons que nous n’avons pas d’ennemis en dehors de nous-mêmes.

Conscientiser ces défauts, les accepter, c’est la seule chose à faire pour les personnes toxiques.

Avant, je disais il faut virer les personnes toxiques de sa vie, aujourd’hui je vous dis servez-vous-en pour vous regarder dans la glace.

L’autre n’existe pas, l’autre c’est vous.

Pareil pour les personnes en détresse, malheureuses, en souffrances, que vous aimeriez tant pouvoir aider autour de vous…

Coucou… regardez l’effet miroir…

Pourquoi vous attacher à ces personnes pour les tirer, alors qu’on sait qu’il faut commencer par soi et soi seul, puisque l’environnement extérieur est le reflet de nous et de nous seul.

Si vous vous occupez pleinement de vous, que vous êtes dans la joie, pour « guai-rire », alors naturellement, vous allez aspirer votre entourage dans vos vibrations hautes.

*** 3 °) Alors on enlève les faits, on enlève les personnes, et il reste vous et vous seul.

Comme je viens de le dire, votre seule mission de vie et de « guai-rire ».

Alors soyez dans la joie, soyez un enfant heureux, sans vous soucier des autres, puisqu’ils n’existent pas, puisque c’est vous !

Vous comprenez donc, avec ce seul article, que tout ce qui vous empêche d’être heureux ici et maintenant, c’est vous et vous seul.

Puisque les autres n’existent pas !

« Celui-là je l’aime pas parce qu’il est hypocrite », et ben regardez-vous dans la glace, puisque c’est vous qui est hypocrite.

« Celui-là je ne l’aime pas, parce qu’il critique… » Qu’est-ce que vous êtes en train de faire au moment où vous dites cette phrase exactement ?

« J’aimerais tant que mon compagnon aille mieux… » mais que faites-vous, vous êtes en train de vous faire du souci pour les autres, alors que on dit qu’il faut s’occuper de soi et soi seul…

Si vous voyez votre compagnon en détresse, c’est que vous, vous êtes en détresse, puisque c’est votre miroir !

Si vous voyez votre enfant en galère, dans la drogue, dans la tristesse, regardez votre âme… ce qu’elle vibre, puisque l’autre c’est vous !

Prenez conscience que le hasard n’existe pas, et tout ce qui est autour de vous, ce n’est que le prolongement de vos cellules…

Et toutes ces particules de matière, que ce soient vos cellules, ou ce que vous voyez autour de vous, c’est vous et vous seul qu’il le créez avec vos propres vibrations.

Il y a plus besoin de pardonner, puisque ce que vous reprochez chez l’autre, c’est ce que vous avez en vous… il suffit de vous pardonner vous-même de ne pas avoir compris tout ça bien avant, et de le mettre en pratique dès maintenant.

Comprenez que ce que vous voyez, que ce soit le geste déplacé de violence, l’addiction, l’alcool, le viol, peu importe ce que vous voyez de mal ici et maintenant, ce n’est qu’une conséquence.

C’est la conséquence d’une âme en souffrance.

Et comme on attire à nous sur le plan énergétique exactement les mêmes fréquences vibratoires, cette souffrance que vous voyez chez la personne qui viole en face de vous, c’est la même souffrance que vous avez vous dans votre âme profonde.

Alors ne jugez pas cette personne, mais comprenez qu’elle est en souffrance, voyez, et comprenez que vous avez la même chose en vous, conscientisez-le, acceptez-le, et plus jamais un violeur sera sur votre chemin !

Tout est comme ça dans la vie !

Quoi qui vous arrive ici et maintenant qui vous emmerde, c’est votre fréquence énergétique qui l’a attiré à vous, c’est que vous êtes ainsi.

Acceptez et ça disparaîtra de votre vie.

Notre mission de vie, c’est d’accepter tout aspect de séparation qui nous dérange pour le remettre dans l’unité de l’amour divine.

Quand on accepte, on recolle le morceau extérieur à nous-mêmes, et nous ne faisons plus qu’un.

Tout ce que vous jugez et qualifiez de néfaste, de mauvais, vous créez un fossé, et la vie vous le représentera sans cesse…

Non seulement la vie vous le représentera sans cesse, mais vous le représentera de façon toujours plus intense, toujours plus forte et toujours plus douloureuse.

Parce que c’est votre choix d’incarnation, d’évoluer vers l’amour…

L’amour, c’est l’unité, c’est l’inconditionnel, c’est l’acceptation de tout ce qui est, pour ce que c’est…

Votre seule mission de vie, c’est d’être ici et maintenant dans la joie, et d’accepter tout ce qui se présente à vous.




Accès Direct Publication      12345678







Publication n°6



Avant d’aborder l’alimentation, je veux vraiment insister sur ce point.

Vous êtes parfait, vous devez vivre pour vous et faire ce que vous aimez ;

Vous devez simplement en arriver là :
LES DIX DECRETS DE L’ARCHANGE MICHAEL


1 – J’abandonne chacune de mes attentes à propos de mon évolution spirituelle et de mes progrès. Je vis chaque jour dans le moment en concentrant mes efforts sur un but : ramener l’équilibre et l’harmonie dans mon corps, mon esprit et mes émotions, le tout avec mon sur-moi.

2 – Je romps tous les accords avec ma mère, mon père, mes enfants, mes beaux-enfants, mon mari (ou ma femme), mon ex-femme (ou ex-mari) ou toute autre personne qui me retiendrait dans la réalité de la 3ème dimension.

3 – J’abandonne tous concepts invalides à propos de ma valeur, de ma perception de l’Amour, de la Joie, de la Paix, de la Sécurité, de l’Harmonie, de l’Abondance, de la Créativité, de la vitalité, de la Jouvence, de la Santé et du Bien-être, de la Vieillesse et de la Mort.

4 – J’abandonne ce besoin de vouloir sauver le monde ou toute autre personne s’y trouvant. Je réalise que ma mission est d’accepter ma maîtrise et de vivre comme un exemple vivant et aimant pour tous sans attente aucune de leur part.

5 – Je me libère de tout pré conditionnement et de mémoires cellulaires à propos de ma forme corporelle. Je réclame mon droit divin à la beauté, à la vitalité, la santé et le bien-être sachant qu’ils sont mon état naturel et que je n’ai qu’à suivre les incitations de l’esprit pour manifester cette perfection

6 – J’abandonne toute attente à propos de ma créativité et de mon travail. Je travaille et crée pour le plaisir et je sais que l’abondance et les ressources viennent de l’Esprit et de ma foi en moi, pas uniquement de mes efforts.

7 – J’abandonne tout élément de la 3ème dimension que les structures gouvernementales ou autres veulent m’imposer. Ils ne me contrôlent pas, tout comme ils ne contrôlent pas mon abondance ou ma sécurité. Je suis totalement capable de manifester la sécurité, d’être indépendant et en contrôle de ma propre destinée.

8 – Je me libère de tout résidu ou dette karmiques ainsi que des énergies inadéquates se trouvant en moi ainsi que dans les corps physique, émotionnel et astral. Je résous tous les conditionnements avec grâce et aisance pour étendre la lumière et rejoindre les co-créateurs du Paradis sur Terre.

9 – Je me libère de toutes conceptions erronées à propos de ma capacité à attirer la connaissance, la sagesse et des informations pertinentes en provenance de l’Esprit et des dimensions suprêmes. J’attire ainsi de nouvelles connaissances, concepts et sagesse afin d’apprendre, grandir et servir d’exemple vivant.

10 – J’abandonne tout jugement, toute idée préconçue ou attente des Autres, sachant qu’ils sont à leur place et évolution parfaites. Je leur donne l’Amour et les encouragements et me contente de leur offrir les informations seulement quand ils me le demandent en prenant la précaution de leur rappeler que ma vérité peut ne pas être la leur.


*** Pour cela, voici quelques clés :


1) Affirmez-vous ! Apprenez à dire ce que vous pensez, ce que vous souhaitez et aussi ce que vous ressentez. Attention, s’affirmer n’implique pas de devenir agressif. Vous devez apprendre à formuler vos pensées sans agressivité. Apprenez également à bien formuler vos souhaits et vos ressentis. Exprimez-vous clairement et toujours très concrètement.

2) Définissez vos priorités Prenez le temps de réfléchir objectivement à vos projets de vie : quel est l’important pour vous ? Quelles sont vos priorités, vos projets dans la vie ? Etc. Vous pouvez ainsi mettre de côté vos doutes et vous focaliser sur vos priorités. Chercher à réaliser ses priorités bien établies améliore beaucoup l’estime de soi.

3) Listez vos valeurs fondamentales Listez vos valeurs fondamentales (liberté de pensée, respect de l’autre, amour, citoyenneté…) et ne vous laissez pas polluer par des faits accessoires et autres idées superficielles. Vivre avec des valeurs fortes contribue à rendre heureux.

4) Reconnaissez vos qualités Nous avons tous des défauts et des qualités, lesquels peuvent même changer au fil de la vie. L’important n’est pas de focaliser sur ses défauts, mais sur ses qualités. Listez-les par écrit, relisez-les régulièrement et faites évoluer cette liste. Si nécessaire, demandez à vos amis ce qu’ils apprécient en vous, vous serez sans doute surpris !

5) Pour renforcer l’estime de soi : soyez positif et regardez toujours du côté de la solution Face à un problème, on a souvent tendance à ne voir que les mauvais côtés des choses. Pourtant, il y a toujours du positif et des solutions. Exercez-vous. Face à une situation difficile, inscrivez dans une colonne les problèmes et les points négatifs, dans une autre, les points positifs et les solutions.

6) Regardez-vous avec tendresse et bienveillance Vous faites de votre mieux et vous essayez tous les jours de vous améliorer. Cela vaut bien un peu de tendresse et de bienveillance. Parlez-vous et encouragez-vous, vous le méritez ! Et dès que vous croisez votre regard dans une vitrine ou une glace, souriez-vous.

7) Complimentez-vous et célébrez toutes vos petites victoires Il n’y a pas que les promotions ou la réussite d’un examen qui comptent parmi vos victoires. La vie de tous les jours est ponctuée de petites et grandes réussites, dont vous devez vous imprégner (votre coq au vin était des plus réussis, vous avez bouclé votre dossier en un temps record, vous avez réparé le jouet cassé de votre enfant, vous avez organisé un super week-end, etc.). Clamez vos victoires et jouissez de ces petits instants magiques qui apportent du bonheur. Et

8) Muselez votre critique intérieure Nous avons tous une petite voix intérieure qui nous dit :  » ne te réjouis pas trop vite « ,  » ça ne va pas durer « ,  » je ne le mérite pas « … Ces critiques n’ont aucune justification et elles gâchent inutilement les instants heureux. Ne vous critiquez pas vous-même et appréciez simplement les instants présents.

9) Éliminez vos  » pensées toxiques  »  » Je suis bête « ,  » je suis maladroite « ,  » je suis trop petit « ,  » je n’y arriverai pas « … ces formules et autres petites phrases assassines entravent, voire handicapent vos pensées et vos actes. Vous devez les éliminer.

10) Transformez vos défauts en qualité Acceptez vos défauts, assumez-les ou débarrassez-vous-en. Commencez par les identifier objectivement. Certains traits de votre personnalité que vous considérez comme des faiblesses peuvent devenir des points forts. Certains aspects physiques peuvent aussi devenir des signes distinctifs. D’ailleurs, la beauté vient de l’intérieur. Enfin, rien n’est immuable, tout peut se transformer.

*** Et aussi, apportez-vous de l’amour, il n’y a que ça de vrai 🙂 Voici un exercice très puissant (à faire avec le cœur, bien entendu !)

La thérapie de l’amour par télépathie.

Cette technique simple mais puissante nous permet d’envoyer de l’amour à nous-mêmes et aux autres. Elle a un effet profond sur nos relations avec les autres et favorise la guérison de notre moi intérieur.

1°) on commence par des êtres aimés Pour envoyer de l’amour aux autres, vous devez d’abord détendre votre corps. Peut importe que vous soyez allongé ou assis, votre corps doit être dans une position confortable et détendue. Lorsque vous calmez votre respiration, définissez vos intentions d’envoyer de l’amour à votre destinataire. Ne laissez aucune autre forme de pensée vous distraire pendant cette thérapie. Concentrez-vous sur votre intention. Veillez à ce qu’elle soit inconditionnelle et bienveillante. Ne forcez pas celui que vous visez à recevoir votre amour. Votre intention est de lui faire sentir que votre amour est disponible pour qu’il l’accepte s’il le désire. Une fois que vous avez fini de vous préparer, concentrez-vous sur le destinataire. Vous n’avez pas besoin de visualiser où il est ou ce qu’il fait en ce moment. Vous pouvez simplement avoir une image de lui dans votre tête. Ensuite, pensez à quel point vous aimez cette personne pour éveiller l’amour que vous avez en vous. Vous commencerez à ressentir différemment. Vous pourriez vous sentir dépassé, mais ne laissez pas cela perturber votre concentration. Maintenant, visualisez cet amour comme une forme d’énergie qui circule de l’intérieur de vous à l’autre personne. Laissez doucement l’énergie se déplacer de votre cœur vers le sien. Vous devriez être sensible à ce que la personne à qui vous l’envoyez ressent. Parfois, l’autre personne peut résister à votre amour. Si cela se produit, vous devez arrêter et réessayer à un autre moment. Vous pouvez faire cette thérapie pendant quinze minutes à une heure. Il est également conseillé de la faire régulièrement pour établir une relation plus forte avec le receveur. Cependant, vous devez aussi prendre conscience des sentiments du receveur. Trop d’amour peut être étouffant, il est donc indispensable de savoir quand arrêter ou diminuer l’utilisation de cette thérapie.

2°) on continue sur soi Pour vous envoyer de l’amour, vous pouvez commencer par faire la thérapie mentionnée ci-dessus. Il est conseillé de s’entraîner à envoyer de l’amour aux autres avant de vous en envoyer. Quand vous pourrez envoyer de l’amour à votre receveur, ne fermez pas votre thérapie. Au lieu de cela, concentrez le flux d’énergie vers vous. Laissez cet amour vous remplir de l’intérieur. Laissez-le vous traverser et vous guérir. L’amour de soi est une force puissante mais au lieu de paniquer ou de distraire votre concentration, laissez votre amour propre vous réchauffer à l’intérieur. Acceptez-le avec des sentiments de joie et ressentez votre énergie s’épanouir. Si vous pratiquez constamment ce genre de thérapie pour vous, vous pourrez canaliser votre amour pour vous sans avoir à le partager avec les autres en premier. Vous pourrez avant tout apprendre à vous aimer et à mieux vous traiter. Vous remarquerez un changement positif dans votre vie lorsque vous aurez développé votre confiance.

3°) on envoie de l’amour aux personnes qui en ont besoin Idem que en 1, mais vous visualisez l’âme de la personne pour qu’il n’y ait pas la barrière du mental 😉



La peur, celle qui nous empêche de vivre heureux.

Nous sommes tellement bien formaté dans ce monde matérialiste, appuyé sur le « avoir », que nous sommes bien conditionné dans la peur.

La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons sortir de cette peur.

Et je dirais même mieux il faut sortir de cette peur.

Petite révision de base, nous avons 2 pilotes, notre mental et notre âme.

Alors, si vous suivez le mental, il ne tient compte que de ce qu’il a mémorisé depuis que vous êtes arrivé dans le fœtus.

Peut-être l’environnement négatif du couple de vos parents, les souffrances et les émotions toxiques de la maman, déjà encaissées avant la naissance…

Puis une fois sorti, le bébé est une éponge émotionnelle…

Puis on le conditionne dans des obligations, dans des interdits, dans le regard des gens, le jugement de l’autre…

Puis on le blâme quand il fait une bêtise, ce qui impacte sa confiance en lui…

Plus généralement, on le rabaisse sur son estime…

Les copains à l’école qui sont méchants…

Les instituteurs ou les professeurs qui ne sont pas les premiers à donner l’exemple, pour beaucoup d’entre eux…

Les employeurs qui ne pensent qu’à la rentabilité de leur entreprise, et qui mettent la pression…

Les médias qui relayent tout ce que vous avez vécu jusqu’à présent…

Et comme votre cerveau ne reconnaît que ce qu’il connaît déjà, vous ne voyez que ça.

Souffrance, peur, angoisse, stress, la société va mal, etc.

Et donc imaginer un autre scénario, c’est aller dans l’inconnu, mais ça ne peut être que mauvais pour votre mental puisqu’il ne connaît que du mauvais, et l’inconnu ne va pas être bon puisqu’il ne sait pas ce que c’est le bon…

Par conséquent, il émet des peurs.

Et c’est normal.

Quand vous avez des peurs, il ne faut surtout pas les refouler, comme toute émotion d’ailleurs.

Il faut avancer petit à petit…

Se créer des petites expériences en sortant de sa zone de confort pour prouver à votre mental que c’est possible de vivre autre chose…

S’entourer de personnes qui sont sorties de ce schéma de peurs, pour que votre cerveau comprenne que si d’autres ont réussi alors il y a pas de raison que vous ne puissiez pas vous…

Et puis j’en arrive au 2e pilote de votre corps qui est l’âme.

Alors l’âme, c’est l’amour, c’est votre énergie d’incarnation, ce n’est que du bon.

Elle, elle a gardé la mémoire d’incarnation, elle sait où vous devez aller pour suivre votre évolution dans le bonheur.

Et au-delà de ça, elle est connectée à la source, et par conséquent elle peut matérialiser tout ce dont vous avez besoin pour suivre votre évolution dans cette incarnation.

Elle est aidée de vos guides spirituels.

Vous pouvez lui demander tout, elle a toutes les réponses.

C’est votre baguette magique.

Elle a un pouvoir au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer.

Alors maintenant, le but du jeu est de concilier le mental et l’âme.

Donc se détacher un petit peu du mental, sans le rejeter, mais en l’apprivoisant et en le rassurant…

Ce n’est pas un exercice simple, surtout quand vous êtes seul au départ, c’est pour ça qu’il y a des thérapeutes…

Je vous promets que quand vous basculez dans ce chemin d’âme,
la vie est magnifique sur tous les plans.


Comment sortir de la culpabilité ?

Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais la culpabilité est vraiment une très mauvaise énergie.

Si vous culpabilisez en mangeant, votre corps stockera les graisses…

Si vous culpabilisez en fumant, vous tomberez malade…

Si vous culpabilisez de vos actions, vous enfouirez des émotions toxiques dans votre inconscient, qui est le pilote de votre corps terrestre.

Pour vous aider à sortir de la culpabilité, vous pouvez reprendre les accords toltèques.

Le premier accord, c’est que ma parole c’est impeccable, OK.

Le deuxième accord, dit de prendre un bouclier, de ne pas tout prendre pour soi, alors sortez-le ce bouclier, parce que le monde n’est pas cool, protégez-vous en attendant d’être suffisamment fort.

Le troisième accord parle d’être toujours en quête de la vérité, alors vous pouvez l’appliquer, ça va toujours être bon à prendre…

Et le quatrième accord stipule :  » Vous faites toujours du mieux que possible ».

Alors fini la culpabilité !

Ici et maintenant, je fais comme je peux avec ce que j’ai, et je fais du mieux que je peux.

Dans le passé, c’est exactement pareil, j’ai fait du mieux que j’ai pu avec ce que j’avais et ce que je savais.

Alors rejoignez l’instant présent, retrouvez cette sérénité tant méritée, et laissez-vous porter par la vie qui peut être si belle si vous savez la regarder du bon côté.


Comment gérer votre colère ?

La colère est un poison, alimenté par les médias, les politiques, la société et les relations toxiques, mais vraiment à évacuer de votre inconscient au plus vite.

Accumuler de la colère, c’est accumuler des vibrations basses, et attirer à vous des situations désagréables.

Alors il faut déjà premièrement éviter toutes les sources qui alimentent en colère, les médias, les injustices, les conflits familiaux, etc.

Ensuite il faut vraiment évacuer.

Dans les anciens schémas, on dirait : « tu penses à quelqu’un que tu n’aimes pas et tu imagines que tu le frappes, pour cracher ta colère. »

Mais ce quelqu’un, il a une âme. Et cette âme reçoit les vibrations de violence que vous lui envoyez.

Vous allez donc augmenter la colère de cette personne, et naturellement, ça vous reviendra en boomerang.

Il faut donc évacuer votre colère dans l’amour inconditionnel…

Pour ce faire, vous allez vous poser dans un endroit neutre seul, fermer les yeux.

Vous allez visualiser que vous étendez un drap blanc par terre.

Et vous allez poser toute votre colère, votre frustration, tout ce qui vous dérange sur ce drap blanc.

Ensuite, vous allez prendre les coins opposés et les rapprocher les uns des autres, pour former un baluchon…

Vous allez faire un nœud avec les quatre coins pour pouvoir bien le prendre.

Puis vous allez visualiser que vous prenez ce baluchon pour le jeter dans un plan d’eau, idéalement la mer.

De là, vous allez ressentir une délivrance, vous allez vous sentir léger.

Vous allez entrer alors en gratitude… merci pour cette légèreté, merci de cette délivrance.

Ensuite, vous allez visualiser le soleil, et vous allez visualiser un tube de lumière entre le Soleil et votre cœur.

Vous allez ressentir cette lumière du soleil qui vient remplir votre cœur.

C’est de l’amour, c’est léger, c’est bon.

Ça remplit votre cœur, ça remplit vos poumons, ça remplit votre ventre, ça remplit votre thorax…

Vous êtes en pleine gratitude.

Merci la vie, merci pour tout cet amour…

Vous êtes léger, vous êtes serein, et vous êtes bien ici et maintenant.

Voilà, il ne faut pas garder la colère en vous, faites cet exercice autant de fois que nécessaire.

La vie est amour, faites ce choix.


Faire un câlin à un arbre ou la Sylvothérapie

Je suis magnétiseur, et je vous communique aujourd’hui une astuce pour vous nettoyer sans payer !

Vous allez voir que vous avez tout ce qu’il faut, ici et maintenant, pour vous guérir, pour vous motiver et pour réussir dans tous les domaines de votre vie !

Voici ce que je vous invite à faire :
Vous avez forcément dans un rayon de moins d’un kilomètre autour de chez vous un arbre en bonne santé…

Prenez l’habitude de vous rendre à cet arbre, chaque jour, 15 à 30 minutes minimum, et vous vous connectez à lui.

Vous l’enlacez, vous posez votre main dessus, vous vous appuyez le dos contre avec les paumes de mains en contact, et vous avez les pieds sur les racines…

Vous pouvez tout lui demander.

Je rappelle pour ceux qui ne le savent pas, que notre esprit inconscient, est connecté avec tous les esprits inconscients des autres humains, mais également à l’énergie universelle, et dans les arbres, c’est très puissant pour la collecter.

Par conséquent vous pouvez tout demander à votre arbre…

Attention, tout demander en ce qui concerne vous et vous seul, en aucun cas vous ne pouvez intervenir sur des autres personnes.

Vous ne pouvez pas demander le rétablissement de telle personne, tout même comme vous ne pouvez pas demander que telle personne tombe amoureux ou amoureuse de vous.

Mais pour le reste, vous pouvez tous demander à votre arbre…

Vous pouvez demander de vider vos émotions, de vider votre colère, de vider votre rancœur…

Vous pouvez demander de vous calmer, de vous rendre plus serein et détendu…

Vous pouvez demander de vous donner les ressources nécessaires pour atteindre tel objectif dans votre vie…

Vous pouvez demander de vous donner de l’énergie, de la force, de la santé, du moral,…

Vous pouvez tout demander à votre arbre.

Je vous le promets les Amis, pas la peine d’aller voir quiconque, et pas besoin d’aller à Lourdes, mais les résultats seront les mêmes à partir du moment où vous avez foi dans votre arbre !

Plus vous irez souvent voir votre arbre, plus vous resterez connecté longtemps à votre arbre, plus il réalisera vos souhaits.

Le soir avant de vous endormir, surtout pas de négatif !

Mettez à profit de vos dernières minutes où votre conscient est en activité pour visualiser quand vous êtes auprès de votre arbre, et ressentir les demandes que vous avez générées…

Vous avez tout en vous, et la nature est là pour vous y aider en plus.

C’est gratuit, c’est accessible à tous, vous n’avez aucune excuse !

C’est ce que je fais dans ma vie, et c’est ça qui me permet d’être là où j’en suis aujourd’hui.

Je passe plus de temps avec mon arbre ou avec la mer, ou la nature en général, qu’avec mes clients !

C’est pour ça que je suis fort énergétiquement.

Et quand on est fort énergétiquement, on n’est jamais malade, on n’a aucun problème de santé, on est épanouie dans tous les domaines, on attire à nous que de belles choses et de belles personnes.

Alors cessez de focaliser sur le négatif, sur les problèmes, et sur le manque d’argent pour aller voir des personnes pour vous aider…

Parce que l’accès à la nature est gratuit, il ne dépend que de vous, et plus vous vous connecterez, plus vous monterez en vibrations, et plus tout le bonheur se produira autour de vous.

Et quand vous allez monter en bonheur, les gens autour de vous vont le voir, vous leur donnerez cette simple recette, et ils seront à leur tour épanouis.

Il faut cesser de remuer le passé, le négatif, il faut cesser de chercher les cailloux dans la terre, il faut maintenant planter le gazon, et le regarder pousser verdoyant…

Parce qu’après on peut gratter la terre tant qu’on veut, on en trouvera toute la vie des cailloux, mais on plantera jamais le gazon et finalement on sera jamais heureux, est-ce que c’est la vie que vous souhaitez ?

Il faut confier votre rêve à votre arbre, et agir.

Pensez que si vous n’êtes pas heureux aujourd’hui, c’est que vous n’êtes pas dans votre chemin de vie… et votre arbre peut vous y conduire en lui demandant simplement !





Accès Direct Publication      12345678







Publication n°7



Nous allons donc maintenant arriver à ce que vous attendez de cette formation dédiée aux surpoids, à savoir l’alimentation.

J’insiste sur le fait que vous devez prendre les publications dans l’ordre de parution.

Si je n’ai pas parlé d’alimentation auparavant, c’est que franchement ça n’a aucune incidence sur votre surpoids, dès lors que vous y mettez la bonne conscience.

C’est-à-dire : l’amour.

Je vais donc vous donner juste quelques règles basiques, de bases, logiques, qui vont dans le sens du respect de votre corps physique, parce que par amour, vous respectez ce véhicule terrestre qui transporte votre âme durant votre incarnation.

S’aimer et se respecter, être dans l’instant présent, se faire plaisir, ne pas culpabiliser.

S’aimer et se respecter, ça veut dire privilégier les produits bio locaux, de saison, aux produits industriels.

Ça veut dire manger varié et équilibré, de tout sans abus.

Manger mieux et manger moins !

Limiter les féculents, les sucres lents, les viandes, les poissons, les graisses, les laitages…

Privilégiez les protéines dans les graines germées que dans la viande (40 fois + ).

Prenez du temps pour tout ce qui concerne l’alimentation.

Prenez du temps pour choisir des bons produits, prenez du temps pour le cuisiner avec amour, et prenez du temps pour les déguster avec amour.

Lorsque vous êtes à table, mastiquez au maximum, les intestins n’ont pas de dents. Vous allez digérer mieux et obtenir la satiété plus rapidement ; Quittez la table avec un sentiment de faim plutôt que « gavé » ;

Le soir, prenez le repas de bonne heure et 2 heures minimum avant d’aller au lit. Coupez les écrans, après 19 heures, privilégiez une ballade en extérieur pour une meilleure nuit ;

Privilégiez les fruits plutôt que les fruits pressés. Et encore moins les jus de fruits.

Se faire plaisir, jamais de frustration, qui crée du manque, et qui génère mal-être.

Faites un service à l’assiette et évitez de vous resservir.

Si vous mangez du mort, du cuit, alors prenez le temps de vous poser à table, il doit s’écouler 30 minutes entre la première fourchetté et la dernière fourchetté.

Privilégiez de manger du vivant.

Nous sommes des êtres vivants, ne te vont nous tenir en hautes vibrations.

Les hautes vibrations, c’est ce qui permet un flux énergétique qui circule et qui nettoie votre corps physique, et bien au-delà dans toute votre vie quotidienne.

Dès lors que vous faites cuire un aliment végétal, vous le tuez…

Pour savoir si votre aliment est mort ou vivant, il suffit de vous imaginer à en jeter un morceau dans la nature.

S’il attire les abeilles, tel un noyau de pêche, c’est un aliment vivant, vous pouvez en manger de façon illimitée, c’est très bon pour vous.

S’il attire les vers, tel un morceau de viande, c’est un aliment mort, il faut en manger le moins que possible, en tenant compte que ça puise votre énergie vitale pour pouvoir le digérer… (d’où le coup de barre après le repas).

Si vous prenez un en-cas à 10h, vous ne devez pas culpabiliser.

Vous faites dans le sens de vous faire plaisir, et non dans le sens d’enfreindre un interdit.

Si vous culpabilisez, votre cerveau le capte et du coup, il stocke, puisqu’il considère que c’est exceptionnel.

Ça ramène donc sur les émotions, vous avez bien compris que ce sont vos émotions qui gèrent votre poids.

C’est pour ça que ce module est loin d’être le plus important de cette formation axée sur le surpoids.

Plus vous allez monter en conscience, plus vous allez être convaincu que nous sommes tous un.

Quand je dis tous un, ce n’est pas que les humains, mais la matière et l’alimentation aussi.

Dès lors que vous piquez un aliment avec votre fourchette et que vous le portez à votre bouche, si vous le faites dans la conscience que cet aliment est vous, alors jamais il ne vous fera de mal, parce que vous y portez de l’amour et du respect.

Vous devez être dans l’instant présent à tout moment, dans la préparation ET dans la prise du repas…

« Je ne fais que ce que j’aime, et j’aime manger, parce que je donne du carburant à mon corps, je veux que ce carburant soit bon, parce que je m’aime et je me respecte. »

Vous l’avez compris, là où on met de l’amour, il ne peut plus avoir de problème.

*** Voici une vidéo pour ceux qui souhaitent aller plus loin dans l’alimentation… Je ne souhaite pas entrer dans l’extrême, mais si vous souhaitez aller plus loin, voici mon interview avec Irène Grosjean :




Accès Direct Publication      12345678







Publication n°8



Voilà, j’espère que cette formation vous a ouvert la conscience…

Mettez en pratique, je vous promets ça fonctionne.

Nous devons toujours être en hautes vibrations, dans la joie, pour « gai-rire ».

Vivez heureux, vivez dans l’amour, vous êtes #tousformidable 🙂